15 secrets autour du film Retour vers le futur !

Nous vous l’annoncions il y a quelques semaines… La version comédie musicale de « Retour vers le futur » débarque à Londres en février 2020, soit 35 ans après la sortie du premier volet. L’Ecran Pop s’est dit qu’il serait de bon ton d’aller explorer les coulisses de ce film culte. Et si nous vous révélions les secrets qui entourent ce film ? L’Ecran Pop Magazine vous en dit plus !

Secret N°1 : Le premier choix n’était pas Michael J. Fox ! 😠

Impossible pour nous d’imaginer Retour vers le futur sans Michael J.Fox. Et pourtant… C’est ce qui aurait bien pu arriver. Le premier choix était l’acteur Eric Stoltz et des scènes avaient même été tournées avec l’acteur. Même s’il ne se débrouillait pas si mal, l’acteur s’est fait renvoyé car Universal trouvait qu’il n’avait pas le côté marrant que devait apporter ce rôle. Résultat des courses : c’est Michael qui a été embauché et il a fallu retourner toutes les scènes !

Si vous souhaitez jeter un oeil à la prestation d’Eric Stoltz, c’est ici :

Secret N°2 : Personne n’a cependant regretté son départ.

De nombreuses personnes de l’équipe étaient « gênées » par la présence d’Eric Stoltz. Se considérant comme un représentant de l’Actors Studio, l’acteur ne sortait jamais du personnage et se prenait pour Marty McFly, même en dehors du tournage. Tom Wilson (Biff) avait développé une aversion extrême envers Stoltz (qui l’avait poussé beaucoup trop fort pendant la scène du café) tandis que Christopher Lloyd le décrivait comme un très bon acteur mais qui n’arrivait pas à rendre le côté comique du personnage. Bref… Bye bye Eric !

Eric Stoltz avec Christopher Lloyd

Secret N°3 : Tournages de nuit

Si Michael est arrivé sur le projet un peu en cours… Il n’était cependant pas tout à fait disponible. L’acteur travaillait sur la série « Family Ties » si bien qu’il lui fallait enchainer les deux plateaux ! Il s’endormait parfois sur son fauteuil mais il était tellement motivé que sa bonne humeur a été contagieuse sur le plateau. Le studio Fox a finalement fait quelques changements à l’horaire de Michael J. Fox afin que ce dernier puisse travailler sur les deux projets en même temps. « Il était sur le tournage de Retour vers le futur à partir de 18 heures jusque 2 heures du matin. C’est pourquoi, notamment lors de la scène du diner au début du film, on ne le voit qu’en gros plan car ses scènes ont du être tournées séparément des autres comédiens » révèle Scheduling.

Michael J. Fox ici dans la série « Family Ties » (Photo de Herb Ball/NBC/NBCU Photo Bank via Getty Images)

Secret N°4 : Pas de DeLorean

Dans les premiers scripts, la DeLorean n’existait pas. Il s’agissait d’une machine à voyager dans le temps sous forme de… réfrigérateur. Mais le producteur et le réalisateur se sont imaginé des enfanst souhaitant faire la même chose et  s’enfermer dans un frigo. L’idée a donc sauté. Au final, c’est la célèbre voiture qui a fait son apparition. « Retour vers le futur » sans DeLorean, c’est un peu comme le Titanic sans la mer, ça n’a pas de sens !

Secret N°5 : Pas d’horloge de l’hôtel de ville

A la base, la foudre ne devait pas s’abattre sur l’horloge. Il devait y avoir une explosion sur un site d’essais nucléaires sensée alimenter la machine à voyager dans le temps !

Secret N°6 : Un « fou » au casting !

Bob Gale (Producteur et co scénariste du film) a une définition particulière de Crispin Glover, qui interprète le rôle de George McFly : « « Fou », c’est vraiment le terme. Beaucoup de ses manières étaient en réalité les siennes. Il devait être freiné de temps en temps. Le plus dur était de le faire agir comme une personne complètement normale pour les dernières scènes du film. »

Secret N°7 : Plus vrai que nature !

Lors du premier pré-visionnage avec les studios, certains ont eu très peur pour Einstein le chien de Doc. Quand celui-ci disparait dans la DeLorean, des personnes ont pensé que le chien avait été tué !

Secret N°8 : Une suite mal annoncée

Une fois le succès de « Retour vers le futur » effectif, le studio a très vite dit: « Nous devons avoir une suite! » Mais parce que le second était un script si long, et qu’ils ne pouvaient trouver aucun moyen de le raccourcir, ils ont décidé de le faire en deux films. « Je suis surpris que le deuxième n’ait pas été commercialisé comme «la deuxième partie de trois». Beaucoup de gens l’ont trouvé moins interessant parce qu’il n’avait pas l’innocence et la légèreté du premier, mais alors le troisième a du sens pour le second – tout se connecte. » dixit Bob Gale.

Secret N°9 : Quand Sid a les plein pouvoirs

Sid Sheinberg, le PDG d’Universal de l’époque a demandé plusieurs modifications au scénario initial : que le singe sensé accompagné le Doc soit un chien baptisé Einstein. Il a aussi insisté pour que la  mère de Marty se prénomme Lorraine, comme sa femme. Sid voulait aussi que le film s’appelle « Spaceman From Pluto » et a même demandé à Steven Spielberg de changer de titre », ce à quoi le réalisateur lui a rétorqué « Merci pour la blague ». Légèrement vexé, Sid a finalement laissé le titre initial. On préfère… 

Lorraine et Sid Sheinberg. Photo de: Berliner Studio/BEImages

Secret N°10 : Changement d’actrice

Claudia Wells, qui incarnait Jennifer Parker dans « Retour vers le futur », a laissé sa place à Elisabeth Shue dans les deux suites quand sa mère a été diagnostiquée d’un cancer.

Secret N°11 : Le Doc n’était pas OK

Saviez-vous que l’acteur Christopher Lloyd avait refusé l’offre du producteur de « Retour vers le futur » ? C’est finalement sa femme qui l’a convaincu d’accepter. Elle a eu du nez…

Secret N°12 : Changement de nom

Dans l’une des premières versions du scénario, le nom de famille de Marty était McDermott, mais il y avait trop de syllabes. Zemeckis a alors proposé le nom de McFly. Avouez que « McDermott… Y a quelqu’un au bout du fil ? », ça le fait un peu moins, non ?

Secret N°13 : Un pseudo différent par pays

Lorsque Lorraine recueille Marty, une fois débarqué du futur, elle le baptise du nom de ses sous-vêtements. En France (et au Québec), Marty est appelé Pierre Cardin. Aux Etats-Unis, c’est sous le nom de Calvin Klein qu’il est baptisé. En Espagne, c’est Levi’s Strauss !

Secret N°14 : Un peu quiche, Lorraine !

L’actrice Lea Thompson (Lorraine) n’a pas été des plus tendres lorsque Michael J.Fox a rejoint le casting. Elle avouera des années plus tard : « J’étais vraiment arrogante, je me suis dit ‘Oh mon Dieu un acteur de sitcom ?’ ». Mais comme la nature fait bien les choses…. Quelques années plus tard; Lea jouera elle aussi dans une sitcom (« Caroline in the city) et se rendra compte que c’était finalement un exercice bien plus difficile qu’elle ne le pensait. Cependant, le charme de Michael a vite opéré et Lea n’a pas mis beaucoup de temps à être conquise par l’acteur.

Secret N°15 : Ce n’est pas Michael J. Fox qui chante Johnny B. Goode 😱

Et non, la voix que l’on entend sur cette chanson appartient à Mark Campbell. En enregistrant la chanson, il pensait être crédité au générique mais il n’en a rien été. C’est sous le nom de « Marty McFly » que l’interprète de la chanson est annoncé au générique du film. Pour le consoler Gale lui dit qu’il aurait droit à « un tout petit mais très intéressant pourcentage sur la bande originale du film ». Il n’a peut-être pas perdu au change finalement…

Lire aussi
FRIENDS -- Season 1 -- Pictured: (l-r) Jennifer Aniston as Rachel Green, David Schwimmer as Ross Geller, Courteney Cox as Monica Geller, Matt LeBlanc as Joey Tribbiani, Lisa Kudrow as Phoebe Buffay, Matthew Perry as Chandler Bing -- (Photo by Reisig & Taylor/NBC/NBCU Photo Bank via Getty Images)
5 SECRETS AUTOUR DU GÉNÉRIQUE DE LA SÉRIE