15 secrets sur le film… Dirty Dancing

© Splendor Films

Vous n’êtes plus sans le savoir. C’est officiel, L’Ecran Pop ajoute à sa programmation un nouveau film : DIRTY DANCING. Ce film culte pour plusieurs générations va vous faire chanter et danser le 18 octobre prochain au grand Rex de Paris et le 21 novembre au cinéma Pathé Bellecour de Lyon (pour prendre vos places, c’est ICI). Mais au fait… On pense que vous ne savez pas tout à propos de ce film et de ses coulisses, c’est pourquoi on vous propose de découvrir 15 secrets peu connus du grand public…

Secret n°1 : Jennifer Grey et Patrick Swayze ne s’entendaient pas vraiment…

Ce sont des choses qu’on ne pourrait (ou voudrait…) pas imaginer une seconde tant les deux personnages sont amoureux dans le film. Et pourtant… La réalité est toute autre. Dès que les caméras s’éteignaient, les deux acteurs n’avaient plus vraiment la même relation  et les « Hungry Eyes » se transformaient souvent en disputes. Patrick Swayze écrira à ce propos dans son autobiographie : « Nous avons eu quelques moments de friction lorsque nous étions fatigués ou après une longue journée de tournage. Elle semblait particulièrement émue, éclatant parfois en sanglots si quelqu’un la critiquait. D’autres fois, elle se mettait à rire pour rien ». D’ailleurs, la scène où il lui caresse l’aisselle quand elle apprend à danser ne devait pas être dans le film mais l’énervement (véritable) de Patrick Swayze et la candeur de Jennifer étaient irrésistibles. Du coup, la scène a été gardée au montage !

© Splendor Films

Secret n°2 : Jennifer Grey et Patrick Swayze avaient déjà joué ensemble !

Peu de personnes sont au courant mais les deux artistes avaient déjà tourné en 1984, un film baptisé « Red Dawn » (L’aube Rouge en français). Ce film sur la guerre pourrait d’ailleurs être là où leur mésentente a débutée. C’est Patrick qui a du insister auprès de Jennifer pour qu’elle accepte finalement de tourner de nouveau avec lui.

Jennifer Grey & Patrick Swayze dans le film « Red Dawn » – © Metro Goldwyn Mayer (MGM)

Secret n°3 : Cynthia Rhodes (Penny) a joué dans Flashdance et dans Staying Alive !

Cynthia Rhodes qui campe la partenaire de danse de Johnny dans Dirty Dancing n’en était pas à ses premières armes. Pour les plus observateurs et les amoureux du genre, vous l’aurez repérée dans des films comme « Flashdance » (1983) où elle joue le rôle de Tina Tech, une danseuse ou encore dans « Staying Alive » où elle apparaît comme la partenaire de danse (mais aussi l’amoureuse) de John Travolta.

Cynthia Rhodes dans « Flashdance » – © Paramount Pictures

Secret n°4 : La scène « Love is strange » n’était pas prévue au programme !

Pour être précis… C’est la partie à quatre pattes qui n’était pas prévue. C’est une improvisation totale qui est née sous les yeux du réalisateur, de la part des deux acteurs… Emile Ardolino a tellement trouvé ça bien qu’il a gardé cette spontanéité de la scène au montage. Et au final, on adore ! C’est d’ailleurs une des images issues du film, que l’on voit le plus fréquemment.

© Splendor Films

Secret n°5 : Un décor naturel.. peint !

C’est pas très écolo tout ça mais pour un besoin de réalisme, les feuilles des arbres ont été peintes par spray par l’équipe du film. Dirty Dancing est sensé se passer durant l’été (donc soleil, flore luxuriante, etc.) mais le tournage s’est déroulé en plein mois d’octobre (froid, et automne…). Les feuilles supposées être vertes étaient toutes marron. Il a fallu improviser. Si vous regardez bien, vous pourrez apercevoir durant certaines scènes quelques feuilles sur le sol…

© Splendor Films

Secret n°6 : D’autres acteurs étaient préférés à Patrick Swayze

Evidemment, impossible d’imaginer cela aujourd’hui mais à l’époque… C’est Val Kilmer qui devait jouer le rôle de Johnny. L’acteur a décliné la proposition. La production a alors casté Billy Zane (le méchant dans « Titanic ») mais ce dernier s’avérant être moins bon danseur, c’est finalement Patrick qui obtenu le rôle.

Secret n°7 : Sarah Jessica Parker et Sharon Stone lorgnaient sur « Bébé »

À l’instar de Patrick Swayze, plusieurs autres personnalités ont auditionné pour le rôle de Bébé. Parmi elles, Sarah Jessica Parker (« Sex & The City ») et Sharon Stone.

Secret n°8 : Les acteurs étaient bien plus âgés que leurs personnages respectifs

Jennifer Grey jouait le rôle de Bébé, une ado de 17 ans alors que Patrick Swayze campait Johnny, un danseur de 24 ans. En réalité, ils avaient tous les deux près de 10 ans de plus que leurs personnages; Jennifer avait 26 ans et Patrick, 34 ! C’est la magie du cinéma… Et qu’importe, ils étaient parfaits !

© Splendor Films

Secret n°9 : La chanson « She’s Like The Wind » avait été écrite pour un autre film

Et oui, chose hallucinante ! « She’s Like The Wind » avait été écrite bien avant 1987… en 1984 pour le film « Grandview, USA ». Cependant, le titre n’a pas été sélectionné. Patrick l’a alors proposé pour « Dirty Dancing ». La suite, on la connait…

© Splendor Films

Secret n°10 : Le producteur voulait brûler les bandes du film !

Si les critiques à la sortie du film étaient plutôt correctes, le producteur (Aaron Russo) était furieux du résultat. Trouvant le film nul, il a exigé à Vestron Pictures, le distributeur de « Dirty Dancing » de « brûler le négatif et de collecter l’assurance ». Heureusement pour nous (et pour lui , vu le succès…) personne ne l’a écouté ! Le film a d’ailleurs bien failli ne jamais voir le jour au cinéma… Il fut envisagé une sortie direct en VHS (pour les plus jeunes : en cassette vidéo). Mais heureusement, il n’en fut rien. Même si vous n’avez pas vu le film à sa sortie en salle, grâce à L’Ecran Pop vous allez pouvoir vivre l’expérience de manière encore plus intense ! Plus d’info ICI.

© Splendor Films

Secret n°11 : Bill Medley pensait que sa chanson « The Time Of My Life » était destinée à un film porno !

Le chanteur n’a pas été très enthousiaste lorsqu’on lui a demandé d’écrire une chanson pour un film sexy comme « Dirty Dancing ». Lorsqu’on lui a raconté l’intrigue, il a d’abord refusé d’écrire quoi que ce soit. Finalement, il est revenu sur sa décision quelques mois plus tard. Il a bien fait puisqu’il a signé avec « The Time Of My Life » son plus grand succès, et l’un des plus gros succès musical de tous les temps !

© Splendor Films

Secret n°12 : Une scène de nudité censurée

Lors de la scène où Bébé sont dans le bungalow de ce dernier au son du titre « Cry To Me » de Solomon Burke, Jennifer Grey apparait entièrement nue. Seulement, à la projection test du film, le public a rejeté ces images si bien qu’elles ont été détruites après ces séances test. Aujourd’hui, aucune image de cette scène n’existe, autre que celles du film.

© Splendor Films

Secret n°13 : Un accident mortel est venu entacher la promo du film

Jennifer Grey avait tout pour être heureuse lors de la sortie du film, et de son succès immédiat. Seulement une (grosse) ombre est venue ternir le tableau. Le 5 aout 1987, Jennifer est en vacances en Irlande avec son amoureux de l’époque, l’acteur Matthew Broderick. Il sont en voiture et, par habitude, Matthew roule du mauvais côté de la route. Une Volvo débarque face à eux. La mère et la fille sont tuées sur le coup. Au final, l’acteur s’en sort avec une amende de seulement 175 Dollars… Et Jennifer, choquée, ne participe pas à la tournée promo du film.

Matthew Broderick et Jennifer Grey – © AP Photo/David Bookstaver

Secret n°14 : On a bien failli laisser Bébé dans un coin !

Film culte. réplique culte. « On laisse pas Bébé dans un coin » était pourtant la phrase la plus détestée par l’acteur. Patrick Swayze a, à de nombreuses reprises, tenté de faire supprimer cette réplique qu’il jugeait idiote. L’acteur a fini par se forcer ! Et… Bingo !

© Splendor Films

Secret n°15 : Le porté final…

Scène on ne peut plus emblématique du film, le porté de la fin a en fait été tourné en une seule prise. Jennifer était tellement effrayée à l’idée de faire cette figure qu’elle a refusé toutes les répétitions. Heureusement pour elle, la prise a été bonne du premier coup. D’ailleurs, pour la petite anecdote, Jennifer n’a jamais refait cette figure. C’est la seule fois. Immortalisée pour l’éternité.

© Splendor Films
Lire aussi
High School Musical : The Musical : The Serie, on vous dit tout sur la « nouvelle » série de Disney !