Cette fois, c’est un biopic sur Michael Jackson qui est en préparation !

Toutes les icônes de la musique sont en train d’être portées à l’écran. Le succès des biopics ne s’amoindrit pas, les producteurs et réalisateurs s’en donnent à coeur joie. Evidemment, le King Of Pop, l’icône incontournable de ces 50 dernières années ne pouvait pas ne pas avoir le sien. L’info est sortie cette semaine, Michael Jackson sera le prochain a avoir son biopic au cinéma et ce n’est autre que Graham King, le producteur de Bohemian Rhapsody (dernières places pour L’Ecran Pop Bohemian Rhapsody pour Lyon et Paris disponibles ici) qui s’en occupera. En effet, ce dernier a obtenu l’ensemble du catalogue musical de l’artiste aux 350 millions de disques vendus.

 

« Un film non édulcoré ! »

Tout ce que touchait (artistiquement) Michael Jackson se transformait en or. Depuis sa mort en 2009, l’artiste continue de remplir les poches de ceux qui lui consacre reportages ou sujets. Mais jamais un film n’avait été envisagé. Il faut dire que certaines zones d’ombres qui entourent sa vie restent mystérieuses pour beaucoup. Faut-il les évoquer dans un biopic sans avoir la certitude des actes du chanteur (accusé d’attouchements sur mineur)? C’est une question importante… Qu’elle soit ou non abordée dans le film, cela sera forcément sujet à polémique. Il y aura toujours des gens pour crier au scandale (que ce soit ou non évoqué). Mais Graham King nous promet un biopic « non édulcoré ». Autrement dit, on peut s’attendre à ce que la partie intime de la vie du chanteur soit abordée.

Un film libre ?

Pour ce futur biopic, Graham a fait appel à son ami John Logan côté scénario. Ils avaient déjà travaillé ensemble sur le film Aviator de Martin Scorsese. Selon le magazine Deadline, ce long-métrage retracera la vie entière de Michael Jackson. De ses débuts fulgurants dans sa carrière à ses addictions en tous genres. Si Graham King a obtenu l’intégralité du catalogue, on peut cependant se demander s’il sera 100 % libre dans son orientation scénaristique. Souvenons-nous que la famille de Michael avait porté plainte suite à la diffusion du documentaire « Leaving Neverland » réclamant alors 100 millions de dollars à la chaine HBO. Alors comment compte s’y prendra le producteur pour un faire un film qui ne sera pas une vision édulcoré de la vie de l’artiste et ne lui mettra pas fans et famille à dos en abordant les sujets qui fâchent ?

Mais l’essentiel… C’est de chanter !

Heureusement que la musique est là pour adoucir les moeurs (à L’Ecran Pop, on en sait quelque chose). Car finalement, ce que les gens viendront surtout voir, c’est la performance de l’acteur (difficile d’en imaginer un d’ailleurs, tant Michael était unique !) et chanter les dizaines de tubes de l’artiste. Imaginez un cinéma complet chanter « Thriller », « Billie Jean » , « Bad » ou autre « They don’t care about us ». La folie assurée ainsi que quelque pas de danse bien sentis… On a hâte de voir ce film, histoire de savoir si on pourra un our vous le proposer en version cinéma-karaoké, comme nous le faisons déjà avec Les Demoiselles de Rochefort, Grease, Bohemian Rhapsody ou encore Dirty Dancing !

Lire aussi
Sur les traces du film « Les Visiteurs »