D’EUX : l’album francophone le plus vendu de tous les temps sortait il y a 25 ans !

Le 3 avril est un grand jour ! Voilà tout juste 25 ans que l’album « D’EUX » s’apprêtait à créer un raz-de-marée musical et devenir l’album français le plus vendu de tous les temps, marquant à tout jamais le répertoire de Céline Dion, ses fans et l’histoire de la musique. Aujourd’hui, ces tubes continuent d’être chantés à toutes les occasions. L’Ecran Pop Magazine revient sur la genèse, l’enregistrement et le succès mondial de cet album pas comme les autres… 

Céline Dion, ses premiers succès français

C’est difficile de se rappeler, mais Céline Dion n’a pas toujours été la méga-star que l’on connaît. En 1983, le titre « D’amour ou d’amitié » lui offre sa première exposition sur le territoire français, mais il lui faudra attendre 5 ans de plus, lorsqu’elle est choisie par la Suisse pour représenter le pays au concours de L’Eurovision avec la chanson « Ne partez pas sans moi », pour voir naître une nouvelle notoriété, mais rien de comparable à l’intérêt qu’elle va susciter dès 1993 grâce à Starmania et son interprétation devenue légendaire « Un garçon pas comme les autres (Ziggy) ».

Sa rencontre avec Jean-Jacques Goldman

C’est en 1994 que la rencontre entre les deux artistes a lieu. Pour la première fois, Céline participe à la tournée Les Enfoirés durant laquelle ils partagent le duo « Là-bas » . Le chanteur lui propose de lui composer un album de A à Z. Si aujourd’hui cette collaboration est une évidence, à l’époque, ça ne l’était pas. Céline Dion et René Angélil étaient même plutôt réticents d’après une interview de Jean-Jacques Goldman donnée pour l’émission « Il était une fois… Céline Dion » : « J’ai senti à la fois de l’intérêt et de la réticence ». Goldman s’est alors plié en quatre pour proposer au couple les chansons les plus adaptées pour la chanteuse. Et c’est « Pour que tu m’aimes encore » qui fera basculer leur cœur.  « Lors de l’écoute de ce titre, je me tourne vers eux et je les vois tous les deux en pleurs. Je n’ai pas bien compris pourquoi » confie-t-il à ce sujet, avec humour et sincérité. L’histoire commence ici.

 

Nouvel album, nouveaux défis

Qui dit nouvel album, dit nouveaux défis. « D’EUX » ne déroge pas à la règle. Jean-Jacques Goldman demande à la québécoise de se « franciser » en chantant de manière plus posée, plus francophone. Une nouvelle Céline Dion nous est présentée, tant dans sa manière de chanter que dans les styles musicaux expérimentés : l’album navigue du blues (« Le ballet »), au rock‘n roll (« J’irai où tu iras »), jusqu’au rhythm‘n blues (« Regarde-moi »), en passant par le gospel (« Prière païenne »), la pop (« Les derniers seront les premiers », « Cherche encore ») et bien entendu, la ballade (« La mémoire d’Abraham »). Il se terminera sur la bouleversante chanson « Vole » dédiée à sa nièce Karine atteinte de la fibrose kystique et décédée deux ans auparavant.

L’album de tous les records

En 25 ans, la qualité de l’album et la carrière de plus en plus grande de l’artiste ont permis à « D’EUX » de se vendre à 10 millions d’exemplaires dans le monde ! Un plébiscite international pour un disque français. Un record jamais égalé. L’album ne s’appelle d’ailleurs pas « D’EUX » aux Etats-Unis mais « The French Album ». Trois titres sortiront un an plus tard en version anglaise sur l’album « Falling Into You ». Ainsi « Pour que tu m’aimes » encore deviendra « If That’s What It Takes », « Je sais pas » sera « I Don’t Know » et « Vole », « Fly ». Les comptes, pour la France, sont de 4 millions d’exemplaires vendus avec une présence record dans le Top 50 de 2 ans et demi. En Grande-Bretagne, il devient le premier disque francophone à obtenir un disque d’or, avec 250 000 exemplaires vendus. Alors oui, 25 ans d’un album culte comme « D’EUX » ça se célèbre. 

Lire aussi
Lolita Malgré Moi
TOP 10 DES FILMS AVEC LES MEILLEURES MUSIQUES DE NOËL