Pourquoi être fan d’ABBA nous hisse au top de la coolitude ?

Abba

Que tous ceux qui ne se sont jamais déhanchés sur Dancing Queen lèvent le doigt ? 
Ici, on va vous démontrer par AA + BB… que clamer haut et fort votre amour pour ABBA (ou bien vous y mettre fissa) vous remplira non seulement de joie, mais fera de vous la personne la plus en vue du moment, en 3 points seulement.

LA RÉVOLUTION RÉTRO

ABBA est un groupe de la déferlante disco des années 1970. Rétro donc. Est-ce utile de rappeler que tout ce qui est vintage a le vent en poupe ? D’ailleurs, la fashionsphère ne s’y est pas trompée et en 2016, le glitter et les paillettes ont fait un retour très remarqué (forcément, la subtilité et la discrétion ne font pas partie des pré-requis pour être une disco queen…)

Des podiums au street style, il n’y a qu’un pas. Preuve en sont nos légendaires concours de costume de L’Ecran Pop Mamma Mia ! : C’est un défilé de toute beauté. Exit le Studio 54, mythique club new-yorkais et temple du disco. Laisse ta place aux fans d’ABBA des années 2018 pour faire perdurer la culture strass.

L'Ecran Pop Cinéma-karaoké Costumes

ABBA REVIVAL

Des décennies plus tard, ABBA continue d’influencer au plus haut point. Les artistes ou personnalités les plus en vue n’ont jamais caché leur « Abbafluence » (oui, à ce niveau là, on s’est dit qu’on pouvait inventer des mots) de Lady Di à Kurt Cobain en passant par John Lennon. Là-haut, le disco bat assurément son plein. Ici-bas, U2 s’est officiellement prononcé en faveur de la cause. Et même si Beyoncé de l’a pas annoncé officiellement, il n’y a aucun doute que ABBA, c’est son dada..

Beyoncé

D’autres encore leur font carrément des albums hommage, comme Earasure, un groupe britannique de synthpop expérimental. (si vous ne connaissez pas, c’est normal. Et c’est précisément ce qui fait que c’est indéniablement cool).

Mais comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, ABBA a finalement décidé de remettre le couvert ! Eh oui, fin 2018, le groupe mythique dévoilera 2 nouveaux titres et à défaut de concerts en chair et en os (trop rétro?) leurs hologrammes prendrons le devant de la scène. Retour vers le Futur !

HOLLYWOOD

Si on était le Doc, on abuserait régulièrement de notre Doloréan pour aller voir d’ABBA sur scène. Mais on s’éloigne du sujet. Le style donc, la musique bien sur, il restait le cinéma pour qu’ABBA fasse le tour de la pop culture. Et il se trouve que le 7ème art aussi leur rend hommage depuis longtemps. En 1994, les films australiens Muriel (Muriel’s Wedding, dans lequel Toni Colette écoute inlassablement ABBA et nous offre une scène culte durant laquelle elle se grime en Agnetha alors que sa comparse -l’actrice Rachel Griffiths- se déguise en Frida) et Priscilla, folle du désert (The Adventures of Priscilla, Queen of the Desert) dans lequel la musique et les mimiques d’ABBA sont utilisées et tendrement parodiées dans un spectacle travesti culte de Sydney – avaient déjà participé à renforcer le regain de notoriété d’ABBA, et parfaire leur image de cool / bobo / kitsch icône. Car oui, le kitsch à bonne dose (pas trop peu – mais pas trop non plus) ça le fait.

Evidemment, Mamma Mia ! est l’apogée des hommages rendus au groupe.

Avec la comédie musicale scénique d’abord, qui fut un succès mondial réunissant 50 millions de spectateurs depuis 1999. D’ailleurs, notre talentueuse Raphaëlle Arnaud que vous pouvez voir sur les scènes de L’Ecran Pop Mamma Mia!, faisait partie du casting de Mogador en 2010 !

L’adaptation cinématographique ensuite, sortie en 2008, avec son casting 5 étoiles et ses tubes à la chaine qui ne laissent aucun répit à ceux qui comptaient passer un moment tranquilou (et surtout pas chez nous).

10 ans plus tard, la fine équipe a remis le couvert sur grand écran avec Mamma Mia : Here we go Again.

Mamma Mia ! Here We Go Again

RETROUVEZ LES PROCHAINS ÉVÉNEMENTS L’ECRAN POP MAMMA MIA ICI

Lire aussi
Arnold & Willy
5 secrets sur le générique d’Arnold et Willy