POURQUOI FAUT-IL COURIR VOIR « EVERYBODY’S TALKING ABOUT JAMIE », LE 31 JANVIER PROCHAIN !

Everybody’s Talking About Jamie est un musical qui s’est illustré au West End ces deux dernières années avec un immense succès et des critiques plus que positives de la part du public et des professionnels. Le spectacle restera donc à l’affiche en 2019 et on lui souhaite le même succès. Le public français aura la chance de voir la captation du show sur Grand Ecran, grâce aux cinémas CGR, le 31 janvier. Tentez de remporter deux places pour le film, en vous inscrivant vite à notre Newsletter pour participer au concours national de ce vendredi (la liste des cinémas participants est mentionnée à la fin de l’article). Mais au fait, pourquoi les critiques sont si élogieuses envers ce spectacle ?

C’EST QUOI L’HISTOIRE ?

Le spectacle s’inspire d’un reportage diffusé en 2011 sur la chaine BBC 3 baptisé Jamie Drag Queen at 16, racontant le quotidien d’un ado Drag Queen. La comédie musicale reprend les bases de ce documentaire mais l’adapte librement pour que l’histoire de Jamie soit plus « cinématographique ».Jonathan Butterell (le directeur artistique et le co-auteur du show) avoue même n’avoir regardé le documentaire qu’une seule fois « pour être libre de raconter l’histoire de Jamie à (leur) manière… Lui créer un monde et élargir les personnages ». Après avoir passé les tests psychologiques de son école, le destin de Jamie semble tout tracé : il serait parfait comme conducteur de chariot élévateur. Evidemment, Jamie est loin d’être d’accord avec ce test, lui qui ne rêve que d’une chose : pouvoir se rendre à l’école dans son costume de drag-queen. Un jour, n’y tenant plus, il décide de franchir le pas en allant tester son personnage dans un club spécialisé. Pour arriver à ses fins, il pourra compter sur l’amour de sa mère mais aussi sur le soutien de ses camarades de classe. Le jeune homme arrivera-t-il à être accepté tel qu’il est ? L’histoire de Jamie nous montre que l’obstacle le plus important à notre épanouissement se situe simplement dans notre tête.

UN CASTING IMPRESSIONANT !

Si l’histoire du spectacle musical est parfaite, il faut que le casting le soit tout autant. Avec John McCrea (Jamie) et Josie Walker (Margaret) le directeur artistique a eu la chance de trouver deux perles rares. Jonathan Butterrell se souvient : « Il est très difficile de trouver un jeune acteur capable de chanter, de danser et de devenir un acteur d’une grande profondeur émotionnelle. Jamie est sur scène la plupart du temps et doit porter le spectacle. Lorsque John McCrea a passé la porte pour l’audition, j’ai tout de suite su que c’était lui notre Jamie New.C’était en plus un coup de chance car il n’a pas passé le casting de manière normale mais un ami lui en avait touché un mot. Pour Margaret, nous avons eu la chance de pouvoir auditionner un certain nombre de femmes talentueuses, mais l’excellente Josie Walker a touché notre cœur et nous a emballés avec John McCrea ». D’ailleurs, le vrai Jamie et la vraie Margaret ont adoré l’histoire et l’interprétation lorsqu’ils sont venus voir le spectacle : « Quand ils sont montés sur scène à la fin, ils se sont juste enlacés et ont pleuré. Le public était fou. C’était un moment incroyable. »

UNE MUSIQUE SUR-MESURE !

Une fois le scénario rédigé, l’histoire écrite, les artistes trouvés, que manque-t-il pour faire un bon musical ? On vous le donne en mille… Les chansons !  Everybody’s talking about Jamie est un vivier de chansons efficaces. C’est le musicien Dan Gillespie Sells qui, touché par l’histoire du personnage en a composé la musique : « Tout comme Jonathan et Tom, le parolier, on s’est retrouvé en Jamie. Nous venons tous d’un milieu modeste avec un rêve qui, à priori, n’était pas à notre portée. Notre lien avec notre maman fait également écho à la relation Jamie-Margaret. »

Au final, le style musical que l’on entend sur scène (et dans le « film » que vous irez voir le 31 janvier dans le CGR le plus proche de chez vous) est à l’image de Jamie : Pop, moderne, funk et motivé par ce qu’il écoute. Pour Margaret, ce sont des titres avec une certaine âme, « comme si elle avait grandi en écoutant Dusty Springfield » dixit Dan Gillespie Sells… Quant aux magnifiques chorégraphies, elles sont signées Kate Prince (car oui, c’est aussi important pour un spectacle musical).

ÊTRE SOI.

Identité, amitiés, résilience et respect des différences sont des thèmes au centre de l’intrigue de Everybody’s talking about Jamie. Concernant l’identité, c’est peut-être le thème le plus important : se connaître et être fidèle à ce que nous sommes. Peu importent les railleries de ses camarades de classe, de ses professeurs et de son père, son envie débordante d’être lui fait fi de ce que les autres peuvent penser. C’est la même chose pour Margaret qui, a un moment du spectacle, avance et découvre qu’elle peut être une personne à part entière et s’émancipe des fardeaux de son passé.

Les relations sont également mises en avant dans Everybody’s talking about Jamie. La production présente un certain nombre d’histoires différentes, allant de fortes amitiés entre Pritti et Jamie, et Margaret et Ray, à des structures familiales difficiles, comme la relation de Jamie et de son père ou le passé de ses parents. Les confrontations de Jamie à ceux qui lui en veulent (mais pour quelle raison au juste ?) est aussi intéressante. Comme avec son père, Miss Hedge ou le méchant Dean. Ce qui devient évident, c’est la survie de Jamie à travers la négativité quand il est entouré de gens qui l’aiment et le respectent. D’ailleurs cette résilience qui peut apparaitre parfois est vite effacée grâce au soutien des amies de Jamie. Il utilise les sages paroles de sa mère, Pritti, Ray et Hugo pour prendre petit à petit confiance en lui jusqu’à décider de porter une robe pour le bal de promo.

Pour terminer, on sent que Jamie est fier d’être gay. Sa confiance en lui fait que les gens l’acceptent et le respectent. Il est aussi fier d’être Drag. Si au début Pritti se méfie du choix de Jamie de porter des robes, elle constate surtout à quel point ça le rend heureux. Et puis, ça ne blesse personne. C’est aussi ça le point positif de ce spectacle. Jamie n’est pas victimisé, comme ça peut souvent être le cas avec ce genre de thèmes. Il est déterminé à célébrer qui il est et ne craint pas d’être différent.

UN FEEL-GOOD SHOW

C’est dansant, c’est pailleté, explosif et positif. On en prend plein les yeux et ce sont encore les spectateurs (qui offrent au spectacle une note moyenne de 4, 9 / 5) qui en parlent le mieux : Etienne juge le show ainsi : « Magnifique spectacle ! Beaucoup d’énergie, d’humour et de joie. La musique est entraînante et l’histoire est émouvante. Elle met en scène des personnages qui dépassent la simple caricature pour gagner en profondeur et en humanité. On ne voit pas le temps passer et on n’a qu’une seule envie en sortant : écouter l’album ! À découvrir ! ». Pour Nortron « le jeu et la musique sont magnifiques. On a adoré ». Pour Samantha, c’est « absolument merveilleux. Le spectacle m’a fait rire et pleurer. Je l’ai recommandé à toutes les personnes à qui j’en ai parlé ». Angela qualifie simplement le spectacle de « « Best show ever » , on pleure, on ri, on se sent porté. Le cast et la musique sont excellents aussi. » Alors, ça donne envie tout ça, non ?

UNE SÉANCE UNIQUE !

Bah oui… Si vous êtes fans de Musicals, il faut COURIR voir Everybody’s talking about Jamie car vous n’aurez qu’une seule séance par ville. Précipitez vous dans le cinéma CGR le plus proche de chez vous, vous en ressortirez en chantant et en dansant, un peu comme quand on sort d’une séance de L’Ecran Pop ! Vous ne pourrez qu’apprécier… 😉

 

A l’affiche le 31 janvier 2019 dans les cinémas suivants :

TOURS – MEGA CGR CENTRE – 4 place François Truffaut

BORDEAUX – MEGA CGR LE FRANÇAIS – Rue Montesquieu

BLAGNAC (Toulouse) – MEGA CGR – ZAC du Grand Noble

BRIGNAIS (Lyon) – MEGA CGR – Rue de L’industrie – Les Vallières – ZI Nord

LATTES (Montpellier) – MEGA CGR – ZAC des Commandeurs

CLERMONT FERRAND – LE PARIS – Rue Barrière de Jaude

VITROLLES – CGR STUDIO LUMIERES – 2 Rue Gérard Toulon

CAGNES SUR MER – CGR CINEMAS POLYGONE RIVIERA – ZA Sudal Parc Avenue des Alpes

LA MEZIERE (Rennes) – MEGA CGR – Zone de Millet – Cap Malo

CASTRES – CGR CINEMAS CASTRES – 24 quai Miredames

PARIS 20 – CGR CINEMAS ETOILE LILAS PARIS – Place du Maquis du Vercors

Lire aussi
Les scènes de karaoké dans les séries Partie 2
LES MEILLEURES SCÈNES DE KARAOKÉ DANS NOS SÉRIES PRÉFÉRÉES (PARTIE 2)