Sur les traces de Freddie Mercury… Les 7 lieux qui ont marqué sa vie !

© Camera Press

La vie de Freddie Mercury a été jalonnée de succès et de drames. L’homme qu’il a été s’est construit à travers un parcours atypique, celui d’un garçon pas comme les autres… À chacun de ses déplacements, Freddie a appris, découvert et accumulé un bagage culturel qu’il exposera bien plus tard avec le groupe qui l’a révélé : Queen ! L’Ecran Pop Magazine vous propose un voyage à travers les endroits importants de la vie du chanteur qui lui ont permis de devenir l’artiste que l’on connait et que l’on admire tous ! Sinon, on vous attend toujours pour de nouvelles dates de cinéma-karaoké avec le film Bohemian Rhapsody ! Toutes les places sont disponibles ici.

Sa maison d’enfance

C’est le 5 septembre 1946 que Farrokh Bulsara voit le jour à Stone Town dans le protectorat de Zanzibar. La famille Bulsara habite alors dans une petite maison comme il en existe des tas à l’époque. Freddie y reste jusqu’en 1953, époque à laquelle il est envoyé chez sa tante en Inde pour poursuivre ses études.
Aujourd’hui, la maison familiale s’est transformée en un lieu de culte, même si beaucoup s’avouent déçus de ne trouver qu’une devanture, porte close. La ville entière vit au rythme de Freddie Mercury. On a le droit au « Mercury’s Bar », au « Mercury’s Restaurant » ce qui est tout de même ironique quand on sait que le pays condamne l’homosexualité et le libéralisme occidental… Tout ce que représente Freddie Mercury !

Adresse de la « Mercury House » : 139 Kenyatta Road, Stone Town, Zanzibar City, Tanzanie.

La maison où Freddie Mercury a vécu ses premières années

Etudes à Panchgani et premiers pas dans la musique

À 7 ans, direction le pensionnat britannique pour Freddie : la St Peter’s School. Avec le consentement du jeune Freddie alors heureux d’y retrouver certains de ses amis. Ce lieu abritera le futur artiste durant 9 ans, jusqu’en 1962. C’est justement à cet endroit et avec ces amis qu’il découvre une artiste qui va chambouler sa vie : Lata Mangeshkar. Cette chanteuse de playback indienne (elle a doublé plus de mille chansons pour des films Bollywood depuis les années 40) est capable de couvrir trois octaves avec sa voix. Pour Freddie, c’est la fascination et aussi la révélation de ses propres capacités vocales. Il apprend à cette même période à jouer du piano. Quelques années plus tard, à 12 ans, il forme son premier groupe avec ses copains de l’époque : The Hectics (qu’on pourrait traduire par « Les survoltés »). Des musiques d’origine indienne mais délibérément tournées vers la pop occidentale. Nous sommes en 1958 et Farrokh devient le pianiste du groupe.

Adresse de la « St Peter’s Boys School » : Near Baby Point, Panchgani, Satara, Maharashtra 412805, Inde
http://peterspanchgani.org/

L’Ecole de garçons de St Peter’s School

Direction Feltham… Et sa culture Pop

Zanzibar étant devenue indépendante, la famille Bulsara se voit dans l’obligation de déménager. Direction la Grande Bretagne dès 1964 et sa grisaille quotidienne. Ils s’installent alors au 22 Gladstone Avenue à Feltham. Une plaque commemorative a été installée en 2016 en hommage au chanteur. Si ce cocon a été important pour Freddie, c’est qu’il était un lieu de refuge car en débarquant en Angleterre, c’est un choc pour le jeune homme. Du haut de ses 17 ans, ses nouveaux « camarades » se moquent de son accent. Il trouve du réconfort dans la musique et tombe sous le charme d’artistes comme Jimmy Hendrix qui est pour lui « inégalable et irremplaçable » ou encore Les Beatles, Liza Minelli et Elvis Presley. C’est à cette époque qu’il s’immerge d’une culture pop, qui deviendra sa marque de fabrique. Mais Freddie est un véritable artiste et s’il est passionné par la musique, à cette époque, il ne jure que par une seule chose : l’art. Il fait alors une prépa à l’école polytechnique d’Isleworth pour se préparer à une école d’art prestigieuse.

Adresse de la maison : 22 Gladstone Avenue, TW13 Feltham

Inauguration de la plaque d’honneur dédiée à Freddie Mercury en 2016 avec Brian May et la soeur du chanteur, Kashmira Cooke

Direction Londres… Et son école des beaux-arts.

Cette école d’art prestigieuse, c’est en 1966 qu’il va l’intégrer. Direction Londres et le Ealing Art College. Il quittera finalement cette école avant le diplôme de fin d’études et en commencera d’autres en illustration graphique. À cette époque, il s’installe dans le quartier de Kensington, véritable vivier culturel où se côtoient l’élite intellectuelle et artistique de Londres. Une période de sa vie durant laquelle il perfectionne son art graphique. Rappelons que c’est Freddie lui-même qui a créé le logo du groupe Queen, entre autres. Son premier appartement est situé dans une charmante rue typiquement londonienne et très calme.

Adresse du « Ealing Art Colllege » : St Mary’s Road sur le campus de l’Université de West London

1ère adresse Londonienne : 112 Stafford Terrace, Kensington, London W8 7BH)

C’est dans cette rue « Stafford Terrace » que Freddie s’installe à son arrivée à Londres

Un exil Allemand de 3 ans !

Pour fuir le fisc anglais, trop gourmand à son goût, Freddie Mercury s’exile durant 3 ans à Munich à partir de 1979. Il est d’abord séduit par un appartement près de Sebastians Platz.

A cette période, il vit une grande histoire d’amour avec l’actrice autrichienne Barbara Valentin. Il dort parfois chez elle, rue « Stollberg Strasse ». Freddie avait même acheté un appartement sur « Hans Sachs Strasse » pour y vivre avec Barbara mais ils se sont séparés et ne s’y sont donc jamais installés. Le chanteur retourne alors vivre au Royaume-Uni.

Freddie, accompagné de son amie de l’époque : Barbara Valentin

Garden Lodge, le lieu de sa vie

C’est en 1985 qu’il emménage et décore avec soin cette somptueuse demeure (qu’il orne de tableaux de Maîtres)  à laquelle il ajoute même un studio d’enregistrement (ce lieu deviendra vite celui des soirées arrosées et des sessions d’enregistrement tardives). C’est ici où il a passé le plus clair de son temps, muré dans une solitude certaine selon Mary Austin. Comme cette dernière, l’une des seules à savoir où les cendres du chanteur ont été enterrées, a toujours refusé de dévoiler le lieu (même si les plus perspicaces pensent que les cendres ont été dispersées dans le cimetière Kensal Green de Londres), les fans ont choisi cet endroit pour se recueillir et rendre hommage à leur idole trop tôt disparue. Aujourd’hui, Mary Austin habite toujours cette demeure.

Adresse de la « Garden Lodge » : 1 Logan Place, Kensington

Sa Résidence en Suisse (que vous pouvez louer !)

La Suisse a accueilli de manière régulière la Rock Star de 1978 à sa mort, en 1991. Se rendant au Montreux Jazz Festival pour enregistrer l’album « Jazz » avec Queen, le chanteur tombe littéralement amoureux de cette charmante ville pour laquelle il dira « Si tu veux la paix à l’âme, viens à Montreux ». En hommage de sa présence, la ville a inauguré en 1996 une statue de bronze dirigée vers le lac Leman sur la promenade des quais. Mais ce n’est pas tout, durant tout ce temps et de manière régulière, Freddie avait un pied à terre… Baptisée la « Duck House », il venait s’y reposer et se ressourcer. Et vous savez quoi ? Vous pouvez y séjourner ! Oui oui… Interhome, spécialiste de la location, en est le loueur exclusif. Au programme : 1800 m2 de terrain  et une villa de 5 pièces (dont un séjour de 60 m2, 4 chambres et 2 salles de bain) ainsi que d’un hangar à bateau (ce même hangar que l’on peut voir sur la pochette du dernier album de Queen). Bon… Par contre, faites des économies parce que ça coûte un bras (voire deux). Pour ces vacances de rock star, il vous faudra débourser la modique somme de 4602 Euros pour 5 nuits (en pleine saison). Sinon, vous pouvez attendre un peu. Dès octobre, les prix « baissent » à 3033 Euros les 5 nuits. Alors… Toujours partants ? Pour réserver, c’est ICI que ça se passe.

Adresse de la « Duck House » : Rue du Lac 165, 1815 Clarens, Suisse

Lire aussi
Ralph 2.0 Vanellope fait un selfie avec Raiponce, Tiana, Ariel, Mulan, Vaiana, Cendrillon, Belle, Mérida, Blanche-Neige, Pocahontas, Anna, Elsa et Jasmine
Un Disney peut en cacher un autre