Wild Rose. En avant la country !

SND-FILMS

Un nouveau film sur la musique sortira le 17 juillet au cinéma. « Wild Rose » raconte l’histoire de Rose-Lynn une chanteuse de country, mère célibataire, qui va tout faire pour réaliser son rêve : vivre de sa passion, au détriment de se enfants. Un choix cornélien qui touche en plein coeur et qui expose clairement ce qui a déjà effleuré l’esprit de bon nombre d’entre nous : « qu’aurait été ma vie sans mes enfants ? ». Les « pour », les « contre »…  Pour pleurer un bon coup et enfiler ses santiags, rendez-vous en juillet !

Wild Rose, une histoire d’amour et de musique

Rose-Lynn sort de 12 mois de prison. Si elle est heureuse d’en sortir (évidemment), elle retrouve une vie qui semble ne plus vouloir d’elle. Ses deux enfants restés avec sa mère ne lui parlent plus, sa mère lui fait la morale et pour couronner le tout, son job de chanteuse de country au bar de Glasgow, sa ville natale, a été confié à un autre artiste. Elle va alors se mettre en quête de trouver ce succès tant désiré, et va tout faire pour devenir une vraie star de country à Nashville, au détriment de ses enfants… Plus qu’un voyage professionnel, ce chemin la mènera vers une véritable introspection où tout sera remis en cause. Le bonheur se trouve-t-il toujours dans nos rêves de jeunesse ? « Wild Rose », c’est le film d’une vie. Et à certains niveaux, de notre vie aussi…

Jessie Buckley et Julie Walters, exceptionnelles.

Jessie Buckley crève l’écran. Son interprétation de Rose-Lynn est vraiment bluffante. À la fois désabusée et heureuse, elle campe ce personnage en mal de notoriété avec fougue et passion. L’actrice, que l’on peut voir en ce moment dans la série diffusée sur OCS, Chernobyl, est la petite protégée de la chaine BBC et en voyant sa performance, on comprend pourquoi. C’est par le biais de l’émission « I’d Do Anything » que les anglais la découvrent. Elle arrivera en finale du show. Autre actrice, et pas des moindres : Julie Walters. Après avoir donné la réplique à Meryl Streep dans « Mamma Mia » ou à Emily Blunt dan « Le retour de Mary Poppins », on la retrouve dans ce rôle de maman désemparée, en proie au désarrois de fille. Que faire quand sa fille part en vrille pour vivre ses rêves ? La recadrer, la laisser… Il faut quoiqu’il en soit faire quelque chose pour lui faire comprendre qu’elle a des enfants à charge… Tel est le choix cornélien que son personnage devra effectuer. Julie Walters s’offre là un rôle tout dans la nuance. Entre force et fragilité…

Le film et ses chansons

La musique a le vent en poupe et on ne compte plus les biopics de tel ou tel artiste. Si la musique est au centre du film, « Wild Rose » tire son épingle du jeu à plusieurs niveaux. C’est une histoire originale et les chansons mises en avant ne sont pas forcément de gros tubes (sauf si on est un fan de musique country).  À ces covers d’artistes comme Emmylou Harris ou Wynonna Judd, s’ajoutent quelques chansons originales, écrites et composées spécialement pour le film. Par contre, lorsque l’affiche nous promet un « oubliez A star is Born », on reste tout de même perplexes. Chacun des films est excellent à sa manière et les rêves mutuels de gloire peuvent être comparables mais ça s’arrête là.


WILD ROSE

Sortie le 17 juillet 2019

Avec : Jessie Buckley, Julie Walters, Sophie Okonedo, Jamie Sives, Craig Parkinson, James Harkness, Janey Godley, Daisy Littlefeld, Adam Mitchell, Ryan Kerr & Nicole Kerr

Réalisé par : Tom Harper

Lire aussi
Grease
12 RÉVÉLATIONS AUTOUR DE GREASE QUE NE VOUS NE CONNAISSIEZ (SÛREMENT) PAS ENCORE.