Le Roi Lion en live action, c’est si bien que ça ?

LE ROI LION - © 2019 Disney Enterprises, Inc. All Rights Reserved.

L’Ecran Pop a assisté à l’avant-première mondiale de la projection du Roi Lion en Live-Action au Grand Rex de Paris, le 11 juillet dernier. Les comédiens ayant doublé les personnages principaux étaient tous de la partie : Rayane Bensetti  (Simba), Anne Sila (Nala), Jean Reno (qui reprend son rôle de Mufasa, déjà incarné dans le dessin animé de 1994), Jamel Debbouze (Timon), Alban Ivanov (Pumbaa) ou encore Sabrina Ouazani (Shenzi). Et pour celles et ceux qui en douteraient, la version française (celle diffusée ce soir-là) est plutôt très efficace. On vous dit ce que l’on a pensé du film qui sort le 17 juillet. Il y a du bon, et du moins bon…

Fidèle à l’original… Un bien pour un mal !

Evidemment qu’on le savait et évidemment qu’il n’y a aucune surprise avec cette version live action du classique de 1994 (lui même très très inspiré du manga « Le Roi Léo » —> découvrez un article de Sébastien Abdelhamid très intéressant sur le sujet, ICI), mais c’est au final ce que beaucoup attendaient. Les changements ne plaisent pas vraiment aux fans… On voit la polémique du choix de l’actrice pour incarner Ariel dans le live action de « La Petite Sirène », dont nous en parlions ICI. Jon Favreau, le réalisateur a donc fait ce que l’on attendait de lui : « ne pas avoir abîmé ni modifié l’oeuvre originelle ». Une version fidèle à l’originale qui nous offre toujours de jolis moments d’émotion (aux mêmes endroits que dans le dessin animé), même si on ne peut s’empêcher de comparer les deux versions. Et à ce jeu-là, le dessin animé reste numéro 1 dans notre coeur. Difficile de faire du neuf avec du vieux, surtout quand il s’agit d’un classique comme « Le Roi Lion ». Les comparaisons sont inévitables et on perd un peu de magie (principalement du au fait qu’on connait tout du scénario)… Mais là où Disney fait fort, c’est au niveau des images !

LE ROI LION – Zazu & Simba – © 2019 Disney Enterprises, Inc. All Rights Reserved.

Des images de synthèse époustouflantes !

Si les « Aladdin » 2019 ou autres « Belle et La Bête » unissaient les personnages virtuels aux personnages réels, avec « Le Roi Lion », ce sera 100% personnages virtuels. Visuellement, il n’y a rien à dire, c’est bluffant. Le vent qui fait bouger la crinière de Simba ou de Mufasa, le ventre veiné des lions, la faune et la flore luxuriantes et l’harmonie des animaux dans leur environnement (bien plus mis en avant ici que dans le DA original)… Tout est sublime et le réalisme est saisissant. Même si certaines expressions des animaux ne sont pas à la hauteur du dessin animé, ce détail ne vient pas ternir la beauté des images et de l’histoire, qui, quoi que l’on dise, fonctionne toujours autant.

LE ROI LION – © 2019 Disney Enterprises, Inc. All Rights Reserved.

Coup de coeur pour…

Timon & Pumbaa mettent un peu de temps à arriver (mais c’est aussi la même chose dans le dessin animé de 1994) mais une fois qu’ils sont là, ils nous apportent notre lot de rires voire de fou-rires. Et évidemment, une véritable philosophie de vie : « Hakuna Matata » ! On adore quand Nala course Pumbaa juste avant de retrouver Simba ou quand Pumbaa comprend que c’est lui qui va servir d’appât aux hyènes afin que Simba et Nala puissent retourner sur leurs terres. Bref… Le comique fonctionne très bien… Et on le répète, la version française n’a pas à rougir de la VO.

Les chansons

C’est une partie essentielle pour ne pas la négliger. Véritables moments cultes et fédérateurs, les chansons issues de 1994 sont belles et bien au rendez-vous. Dans le même ordre… Seuls viennent s’ajouter à cette playlist déjà bien connue, deux titres inédits, « Spirit », interprété par Beyoncé en VO et par Anne Sila en VF et « Never Too Late », chanté par Elton John en VO et par Jamel Debbouze et Anne Sila. Bon… Entendre Jamel Debbouze chanter n’était pas un rêve pour beaucoup mais il se débrouille bien et parvient à incarner, en chanson, son humour. Par contre, Rayane Bensetti chante très mal (c’est qui le dit, pass nous hein !) et n’a donc en conséquence, pas chanté sur cette BO. Il a été doublé par Michaël Lelong (mais l’illusion est parfaite, la voix de Rayane et celle de Michaël sont assez proches). Le reste de la BO est très bon. Comme le film, pas vraiment de surprises ni de « Whaou ». C’est différent tout en étant identique… Oui, cette phrase mériterait une bonne dissertation philosophique mais on n’a pas le temps (et plus l’âge non plus).

Verdict : On vous conseille d’y aller si vous aimez ce classique et si vous avez envie de le découvrir d’une manière différente. Et si vous ne connaissez pas l’histoire (oui, ça peut exister !), ne perdez pas une seconde et FONCEZ !!!!

PARIS, FRANCE – 11 JUILLET : Rayane Bensetti, Anne Sila, Sabrina Ouazani, Jamel Debbouze, Jean Reno et Alban Ivanov pour l’avant-première du Roi Lion au grand Rex de Paris. (Photo by Pascal Le Segretain/Getty Images For Disney Studios)
Lire aussi
La Boum Sophie Marceau
QUE SONT DEVENUS LES ENFANTS STARS DE LA BOUM ?