Top 10 des meilleurs génériques de séries TV des années 80

V - Ricky ou la belle vie - La Croisière s'amuse

Allez hop… On rembobine notre vie de… disons une trentaine d’année. Nos parents sont dans le coin, on allume la télévision et on regarde notre série préférée avec son générique qui déchire tout. L’Ecran Pop vous a concocté un Top 10 des meilleurs génériques de série TV de l’époque. On le sait… Tous les bons ne sont pas dans le top. Mais on compte sur vous pour nous dire quel est celui que vous préfériez ! C’est parti pour notre classement So nostalgique.

N°10 : La croisière s’amuse

Il est l’heure d’embarquer sur le Pacific Princess ! (Et oui, il n’y a pas que dans L’Ecran Pop Les Demoiselles de Rochefort que les marins sont de la partie). Cette série racontait les histoires d’amour des passagers du luxueux bateau de croisière… Des personnages cultes comme la Capitaine Merrill Stubing, Isaac Washington, le Doc ou encore Vicki Stubing ont marqué les esprits des téléspectateurs de TF1 dans les années 80’s. Le générique est l’un des plus populaires de cette décennie. Impossible de ne pas associer cette chanson à la série. « Love Boat » est chantée par Jack Jones de 1977 à 1986. Sur la dernière saison, c’est Dionne Warwick qui l’interprète.

N°9 : Arabesque

Une actrice, une musique, une machine à écrire… Nous voilà dans l’univers policier de Jessica Fletcher (Angela Lansbury). Arabesque raconte les aventures d’une ancienne prof d’anglais devenue auteure de romans policiers. Jessica utilise ses dons d’observation pour résoudre des énigmes autour de meurtres. La série arrive en février 1986 en France avec un générique signé Richard Markowitz.

N°8 : MacGyver

Une coupe mullet, un beau gosse ingénieux et bricoleur… Des histoires palpitantes. Il ne nous en a pas fallu plus pour fondre devant Richard Dean Anderson durant pas moins de 7 saisons (de 1985 à 1992). On doit le générique très « TATATATATATATATATATA » à Randy Edelman (« The Mask », « Beethoven », « SOS Fantômes 2 », etc.)

N°7 : Ricky ou la belle vie

Ah ce générique  ! Ce train qui traversait le salon et qu’on voulait tous avoir !!! Ce joli blondinet avec son mini train traversant le salon. Qui n’a pas rêvé avoir le même !? Si cela nous palliait, la vie de Ricky n’ pas toujours été simple. il débarque dans la vie de son (milliardaire de) père pour éviter l’école militaire dan laquelle sa maman voulait le mettre. Mais une fois accepté par son père, le joli blondinet (Ricky Schroder) menait plutôt une vie agréable. Et accrochez vous, notre Line Renaud nationale a même joué dans 2 épisodes de la série. Si si ! La musique du générique est signée Bob Wirth et Rik Howard.

N°6 : Les années collège

Cette série, un peu plus confidentielle que les autres avait été diffusée dans l’émission Giga sur Antenne 2 (oui, ça date…)! Ceux qui s’en souviennent n’ont pas pu oublier la coiffure très très (très) originale de celle qui incarnait Spike ! Le générique sent bon les années 80 et a musique est toujours efficace. La chanson s’appelle We can start again et est signée Wendy Watson.

N°5 : Starsky & Hutch

Lionel Leroy prête sa voix à l‘un des génériques les plus emblématiques des années 80 : Starsky & Hutch. Le générique original était bien plus terne… Moins fun mais certainement plus classe pour certains; C’était le titre « Gotcha » de Tom Scott. Nous… On préfère tout de même ces « nouveaux justiciers au grand coeur mais qui n’ont jamais peur de rien »!

N°4 : Arnold & Willy

« Personne dans le monde, ne marche du même pas… » Ouiiii ! Un générique qui nous renvoie directement à nos tendres années… Nous avions d’ailleurs évoqué les dessous du générique d’Arnold & Willy ICI. Diffusée dès 1982, la chanson, adaptée en français par Jean-Pierre Jaubert, a fait chanter plus d’un enfant !

N°3 : Fame

La série musicale de cette époque débarque sur la troisième marche de notre podium. Un générique des plus fédérateurs qui ne donne envie que d’une chose, se lever de son canapé, enfiler ses collants en lycra (ou pas) et danser comme un fou. Chanté par Irène Cara, ce tube fait encore aujourd’hui danser des millions de jeunes nostalgiques (mais pas que !).

N°2 : Punky Brewster

Souvenez-vous de cette adorable orpheline qui débarque chez Henri et qui s’incruste un peu avec son chien Bandit. Son nom : Punky Brewster. Elle saura imposer sa joie de vivre et ses facéties à ce vieux grognon de Henri. Le générique est l’un des meilleurs des années 80. C’est pourquoi il atteint notre deuxième place. Gar Portnoy est l’interprète de ce titre, baptisé « Every Time I Turn Around ».

N°1 : Loin de ce monde

Là, on est presque sûrs que vous vous dites : « Quoi ???? » ou autre « Mais c’est quoi cette série ». Et pourtant, « Loin de ce Monde » a été diffusée sur TF1 dans l’émission « La Une est à vous » dès 1988. Elle raconte les aventures d’Evie, une jeune fille qui découvre le jour de ses 13 ans, que son père est un extra-terrestre. Elle vit avec sa mère sur Terre (qui n’est autre que Donna Pescow qui joue dans « La Fièvre du Samedi Soir ») son père est incarné à l’écran par une sorte de gros cristal avec lequel elle communique. Dans la version originale, c’est Burt Reynolds qui prête sa voix au père). Evie peut arrêter le temps en joignant ses deux index. Le titre est carrément dément… C’est une adaptation de « Swinging on the Star » par Kevin Kinner. La chanson est à la base interprétée par Bing Crosby est date de 1944.

Lire aussi
Hairspray
15 SECRETS SUR LE FILM… HAIRSPRAY